JdP 21.04.11

Publié le par Béatrice Brérot

 

Nous nous sommes retrouvés hier soir, en très petit nombre, autour de 2 textes. L’un écrit et lu par un des participants, l’autre, tiré du recueil Traités et vanités de Ana Tot.

 

Le premier nous a fait entendre la singularité du français parlé au Québec. Avec ce texte, son auteur et sa femme, nous avons voyagé là-bas et nous y sommes attardés en entendant le chant des glaces.

 

Le deuxième, L'être de connaissance, a été édité aux éditions du Grand os.

  carpe

 

 

 

 

En anatomie, le grand os est l'un des huit os du carpe qui forment le poignet. Il se nomme également capitum.

Le capitatum est le plus grand os de la deuxième rangée du carpe.

Le carpe est ce qui relie le bras et la main.

Chez, l’Homme, la main est un organe préhensile qui permet, entre autre, d’écrire et de signer la LSF.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

traités et vanités

  revue-le-grand-os-n-2

 

Depuis 1997 le grand os c’est aussi une maison d'édition associative toulousaine dont l’un des co-fondateurs, Aurélio Diaz-Ronda est ici interviewé.

Le Grand os est spécialisé dans la poésie contemporaine et la photographie plasticienne. Elle édite :

 

une revue, LGO, qui comprend une partie papier reliée par une spirale et un CD

 

des recueils de poésie, Collection Qoi et Collection Lgo 

 

des livres de photographie / poésie

 

des livres d’artistes

 

des livres objets

 

 

 

 

 

 

 

Le Grand os organise également un festival annuel de poésies contemporaines et d'écritures mises en voix, en espace et en mouvement par leurs auteurs : Les Perforeilles

 

Les  livres et la revue du Grand os ont un graphisme très soigné et un visuel élégant qui pour autant n’empêchent pas le mordant annoncé sur son site.

 

Quand on tient un livre du Grand os entre les mains, c’est sûr, on ne veut plus le lâcher. Plus encore quand il s’agit de Traités et vanités de Ana Tot.

Traités et vanités est un recueil immense. Immense comme seuls savent faire ceux qui voient l’infiniment grand dans l’en-dedans, le petit infini.

 

 

 


 

prochains jeux dits de la poésie :  jeudi 26 mai à 19h

 

le 14 mai à 20h au théâtre du Point du Jour, 7 rue des aqueducs - 69005 LYON, Michel Thion lira Origami 

 

et la poésie ailleurs c'est :

 

à Bruxelles, le MaelstrÖm reEvolution fiEstival #5 , du 12 au 14 mai 

 

à Ivry-sur-Seine, le 11e BIPVAL / Festival, du 16 au 21 mai

 


 

 

 

 

Commenter cet article

Le grand os 22/04/2011 21:44


Je découvre votre message par hasard.
Merci pour cette présentation documentée…
Ravis de constater une fois encore que les livres, tout seuls, grands garçons dès la naissance, n'ont besoin ni de leurs géniteurs, ni de leurs parrains, ni de leurs bonnes (et mauvaises) fées,
pour vivre leur vie, voyager, provoquer les rencontres… Merci de nous le rappeler.
Et merci aussi au nom d'Ana Tot, immense et si petite à la fois.
Bonne route.