JdP 24.02.11

Publié le par Béatrice Brérot

Poésie numérique # 2

 

Ces jeux dits de la poésie se sont déroulés en deux temps.

 

Ils se sont ouverts en lectures avec :

 

L’Affiloir des silences d’Hélène Massip, textes inspiés de pierres lithographiques empreintes d’écritures dont l’artiste, eOle, a tiré des lithographies puis près de 1000 clichés. L’ensemble de ce travail intitulé Codicilles a ensuite été réparti en séries de 8 photos, chacune confiée à un auteur. Au final, 25 auteurs par collections (&,Œ et U) ont été invités à écrire sur ces [photo]graphies noires et blanches.

 

 

Codicilles

 

 travail exposé à l'occasion du printemps des poètes

du 2 au 26 mars 2011 Alter-Art - 75 rue Saint-Laurent, 38000 Grenoble

et du 1er au 26 mars à la Médiathèque Tarentaize de St Etienne 

 

 

2 textes d’Yves Bonnefoy tirés de son recueil Raturer outre lus par Patrick

 

Des haïkus de Michèle Rodet, poète plasticienne pour qui l'origine commune des mots texte et tissu (texte : du latin textus qui vient lui-même de texere : tissu) est à la base de son inspiration

 

Mister Goodfull a dit en version non slamée, son texte Le bouffon

 

Bernard Deglet a lu pour sa part 2 nouveaux textes. Un poème combinatoire écrit à partir de feuilles arrachées d’un cahier d’écolier et Dézinguer aussi composé avec un roman dont les mots en trop ont été retirés

 


Dans un deuxième temps, nous avons continué notre exploration de la poésie numérique entamée le mois dernier avec Jacques Donguy.

 

Avant l’ordinateur, Le 41e baiser d’amour écrit au XVIIème siècle, inaugurait la poésie générative combinatoire puisque son auteur, Quirinus Kuhlman, utilisait déjà la combinaison et recombinaison de portions de textes.

Plus tard, au XXème siècle, on peut citer Theo Lutz, Allemagne (1959), Brion Gysin, Etats-Unis (1959), Jean Baudot , Québec avec La Machine à écrire (1964), Nanni Balestrini en Italie, Queneau et L’Oulipo en  France. L’Oulipo portera en 1975 sur ordinateur l’œuvre combinatoire de Raymond Queneau Cent Mille Milliard de poèmes. Plus tard, la poésie numérique s’est animée. "Elle trouve son origine dans les poésies concrète et visuelle. Cette filiation s’observe clairement dans l’évolution de  certains artistes comme Augusto de Campos ou Eduardo Kac", Cécile Debary dans Histoire de la poésie numérique.

Avec le numérique, la poésie animée ou cinétique utilise texte, image et son mais aussi pour nombre d’auteurs, la programmation elle-même qui devient le véritable matériau de l’œuvre.

 

Victoria Welby dit que dans son, travail d'écriture, de récit, de mise en mots, l'hypermédia vient décuplé le pouvoir des mots, leurs offrant des possibilités sémiotiques que, à eux seuls, ils ne possèdent pas toujours.

 

 

 

Les œuvres visionnées :

 

Patrick-Henri Burgaud

recueil 

une seule phrase "je t'aime",interprétée en tois parties
Un titre
Un texte-image
Un script en javaScript qui remue le reste et lui donne un sens

 

Zervos Komninos

beer

 

Julien d’Abrigeon

Proposition de voyage temporel dans l'infinité d'un instant 2.0  (inédit perpétuel)

skeletonalité (animation sonore) 2001

Big Bang (animation sonore in english) 2000

dit & geste (animation sonore) 2000

le son seul d'un seul silence (animation sonore) 1999

 

Rat

de ne pas

 

Philippe Castellin

si l'art...

 

Fred Griot

Boca

 

Alexandre Gherban

Les descendants

 

Jean-Pierre Balpe

Les lettres dérangées

 

Xavier Malbreil

10 poèmes en 4 dimensions

 

Béatrice Brérot

dissolution / construction

 

Serge Bouchardon

Toucher

 

Valérie Bert

osmos

 

 


 

 

Sites ressources pour cette sélection :

 

BIPVAL Festival

site de la Biennale Internationale des poètes en Val de Marne

 

e-critures.org

site portail francophone des littératures informatiques, œuvres  et textes de référence, 2001

 

APELSE

site de l'association pour la promotion de l'écriture et de la lecture sur support électronique 

 

T.A.P.I.N

site de poésie sonore contemporaine action sound poetry lautgedichte 

   

Transitoire observable 

site d'un regroupement d'artistes numériques.
Créé le 6 février 2003 par trois poètes numériques français, Philippe Bootz, Alexandre Gherban et Tibor Papp il a depuis été rejoint par plusieurs autres créateurs numériques. Chaque artiste du regroupement possède déjà une démarche personnelle établie.

L'orientation de ces artistes est axée sur le dispositif informatique dans sa globalité et non sur la seule recherche de formes de surface observables à l'écran. Ce site propose des approches théoriques, des oeuvres et des informations sur les membres du regroupement.

 

Textes en ligne : 

 

Histoire de la poésie numérique, Cécile Debary

 

Qu'est-ce que la poésie numérique animée ? Phillipe Bootz

 

Vers de nouvelles formes en poésie numérique programme ?  Philippe Bootz

 

Comment fabriquer un un logiciel générateur de texte grammaticalement correct, Thomas Thiery

 

Livres

 

 

 

poetique du numerique

 

 

Poétique(s) du numérique, ouvrage collectif dirigé par Sophie Gosselin et Franck Cormerais, édition L'Entretemps, 2008

 

Poésies expérimentales Zone numérique (1953-2007), Jacques Donguy, éditions les presses du réel, 2007

 

e-formes : écritures visuelles sur supports numériques, Alexandra Saemmer, Monique Maza ; Publications de l'université de Saint-Etienne, 2008 

 

 e-formes 

 

 


 

 

 

Prochaines rencontres poétiques :

 

# Armand le poète, le 9 mars à la bibliothèque du 4ème arrondissement, Lyon, pour le lancement de son CD et projections de quelques vidéopoèmes

 

# Les nuits du slam, le 11 mars à la MJC Le Klaxon, Oullins. Animé par La Tribu du verbe

 

# Cabaret poétique, le 13 mars au Périscope, Lyon à 17 h

 

# Jeux dits de la poésie, le 24 mars à la bibliothèque du 2ème arrondissement, Lyon à 19h : Poésie numérique # 3, la "poésie action numérique" et le VJing

 

 

 

 

 

 



Commenter cet article