JdP 25.11.10

Publié le par Béatrice Brérot

 

Ce jeudi 25 novembre, l'éphémère GPS - i (Groupe de Poètes en Situation irrégulière)  s'est constitué pour lire des textes de "100 portraits sans papiers".

Ces lectures se sont faites en écho à une exposition de photographies accueillie à la Bibliothèque du 2ème arrdt à Lyon, Images et propos mobiles.

Plaçant sous notre regard des portraits de personnes en situation d'exclusion, la démarche du collectif Attitude d'artistes rejoint celle d'Edith Azam et de tous les contributeurs qui ont participé au projet, donnant à lire, à voir et à entendre les textes et dessins réalisés sur et pour les personnes sans papier.  



participants v2


Sur les tables de la bibliothèque se trouvait cette invite :

 

 

ce soir vous pouvez

 

: écouter : 

: dire des textes : 

*écrire un petit poème*

# rester après 19h pour écouter, lire à haute voix si vous voulez, regarder, boire, manger #

*repartir avecune pincette à linge*

# repartir avec un texte et/ou un portrait# 

 *écrire d’autres textesà partir des mots que vous entendez : 

: réagir sur les bloc-notes à réaction(s) posés sur les tables : 

 # offrirun texte, un portrait ou une pincette#

 

 

Le GPS - i ( Groupe poétique en situation – irrégulière ) était composé de

Pauline Catherinot, Bernard Deglet, Jean-Baptiste Cabaud, Brigitte Bellégo, Mister Goodfull, Jacques André, Raphaël Sarfati, Frédéric Houdaer, Denis Marulaz


Ci-dessous, un aperçu vidéo

 

 

 

 


 



 

 
 
 

 

 

Là, quelques photos

 

GPS--I 0142GPS--I 0150

GPS--I 0210GPS--I 0217

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et , un peu plus de photos

 

Ensuite nous avons rejoint l'atelier où ont été projetés 

- une version audiovisuelle du texte qui a connu la rue  lu par l’auteur, Luc André Rey à Bruxelles en mai dernier 

- une version vidépoème de Cette chance de Bernard Deglet

- une version audiovisuelle (live 28 mai 2010 - Banlieues Bleues) de tout leur noir de Fred Griot

 

Nous avons entendu une version audio de Sans papier de Yve Bressande en écoute sur son blog


 

Raphaël Sarfati a lu un texte sur la fin de la friche RVI à Lyon, le corps de la baleine

Denis Marulaz, un extrait de son texte Dissolution d'un ectoplasme

Mister Goodfull, son textes La tache tiré de son dernier livre publié Débat sur l'un des sens du slam édité chez Merry-Worl 

et moi, un texte de FP Mény (clochard de france mort en 2008 dans une grange) que vous pouvez lire ici

 

Les prochains jeux dits de la poésie auront lieu le 27 janvier 2011 en présence de Jacques Donguy.

 

Poésie : art textuel, sonore et visuel

 

Soirée spéciale pour ces premiers jeux dits de la poésie 2011.

Pleins feux sur la poésie numérique avec une conférence de Jacques Donguy, illustrée de nombreuses projections et documents sonores.

Jacques Donguy, critique d’art, poète, traducteur (d’Augusto de Campos) et théoricien, fondateur de la galerie d’art contemporain J&J Donguy, animateur du label Son@rt avec Jean-François Bory,  pratique la poésie numérique et sonore. Ses performances consistent à produire des prototypes d’écriture qui fonctionnent sur deux sens (la vue, l’ouïe) au lieu d’un seul.

Auteur de l’ouvrage Poésies expérimentales Zone numérique (1953-2007) paru aux éditions des Presses du Réel, il explore la place de la poésie numérique dans l'histoire littéraire, les problèmes de ces poésies dites expérimentales, art textuel, sonore et visuel, véritable poésie de la deuxième moitié du 20ème siècle et du début du 21ème. Du Coup de Dés de Mallarmé à la poésie numérique utilisant les possibilités de l'ordinateur portable aujourd'hui, en référence aussi à Apollinaire, à Raoul Hausmann, aux poètes brésiliens du groupe Noigandres. S'agit-il d'impasses ou d'élargissement des possibilités de la langue ?

 

 

 



 

 

En attendant, vous pouvez vous baigner de poésie lors du prochain cabaret poétique, dimanche 5 décembre au Périscope

 

 

CP 3

 



 


Commenter cet article