JdP 30.06.11

Publié le par Béatrice Brérot

 

Cette rencontre en poésie a été intergénérationnelle et estivale puisqu’elle s’est déroulée hors les murs, sur les quais de la Sâone.

Nous nous sommes assis sous les arbres, sur le muret d’un bac circulaire vraisemblablement jamais utilisé pour sa fonction initiale. Pour Jean, 3 ans, nous avons lu, à tour de rôle des textes de Edward van de Vendel tiré de son recueil Super gloupi édité aux Editions Etre.

Bernard Deglet a lu quelques textes du recueil tout en vers sans en avoir l’air (surtout à l’écoute), Lettre sur l’univers et autres discours en vers français de Jacques Réda.

Yve Bressande a dit 2 de ses textes, Loraine Pobel a lu un extrait d’un de mes rares livres publiés (chez un excellent éditeur typographe, l’Atelier du Hanneton), De Sisco à San Francisco.

Puis un jeune homme qui passait là par hasard, a introduit la discussion en cherchant le joint qu’il y avait entre nous. Après explications, il se montra très étonné car il pensait que ça n’existait plus des cercles de poètes comme ça. Mais je confirme…. ça n’existe plus des cercles de poètescomme ça !!!

 

 

JdP juin 2011 007 

 

Après avoir dit  de manière totalement improvisée, Le Dormeur du val, il s’est joint à nous. Michèle Rodet nous a également rejoint...

J’ai lu ensuite Ono-Uno children song, le texte d'une performance de Serge Pey dont voici le début : 

 

et

nous ne  voulons pas

être

des hommes

car nous ne sommes pas

de la race

des hommes

et nous avons choisi           

un chien

pour frère dans la rue

 

Ici et ici, 2 vidéos de Serge dans sa pratique directe de la poésie, filmé au fiestival maelstrÖm reEvolution 2011 de Bruxelles.

Michèle a lu un texte de son recueil Le chant des 7 voiles qu’elle a écrit et confectionné elle-même. Textes sertis dans des voiles tissés fins, de tons différents, transparents. Quand le livre, le texte (la musique, les images) se dématérialisent, les fabriquants, artisans du livre deviennent artistes. 

 

 


 

 

reprise des jeux dits de la poésie le 27 octobre 2011

 

 

 

  bel été à tous - في كل صيف جميل - beautiful summer in all - bello verano a ellos todos - קיץ יפה בכל - schöner sommer allen - bella estate a tutti - verão bonito em tudo - Красивое лето всего

 

 

 

 

 

Commenter cet article

l'yve 05/07/2011 12:41


alors bel été a toi et RdV en septembre, sur un quai ou dans un cave... on verra : < )


Michèle Rodet 03/07/2011 10:43


Merci, Béatrice Brérot, pour cette offre de poésie vivante, ouverte, généreuse à laquelle tu nous as invités tout au long de cette année. Et dans le genre, il est vrai que la dernière séance fut un
morceau d'anthologie ! Elle rayonne encore en moi, ainsi que vos présences.

Au cœur du cercle
s’en vient le dormeur du val -
Poésie vive

Merci à chacun et bel été

Michèle