JdP 30.09.10

Publié le par Béatrice Brérot

préambule aux jeux dits de la poésie 

La proposition des jeux dits de la poésie se base sur mon désir de donner régulièrement un espace-temps à la poésie contemporaine. Ces échanges-lectures ressemblent plutôt à un laboratoire où on expérimente une autre relation entre émetteurs et récepteurs, où l'on tente de confondre les deux afin de modifier le rapport des gens à la poésie, aux poètes et à leurs éditeurs dont on entend dire très couramment qu'ils vivent dans un cercle fermé. Les personnes qui viennent sont à la fois poètes et/ou éditeurs et participants. Tout en se mêlant au public (encore trop peu éclectique), par leur présence, la poésie est incarnée.

Pour cela il me paraît incontournable d'extraire la poésie du champ de le représentation que porte si bien notre société marchande. C'est à ce titre que j'en appelle à des contributions grâcieuses.
 

 
jeudi 30 septembre 2010
 
Les jeux dits de la poésie, c'est reparti !
 
Cette première soirée s'est ouverte puis refermée avec les textes de 2 auteurs publiés à l'Atelier de l'agneau.

 

F D
Franck Doyen 
 
Matthieu Gosztola
Matthieu Gosztola

 

Grâce à Françoise Favretto qui en est responsable, l'Atelier de l'agneau poursuit un projet éditorial  où est privilégiée la relation  texte-image. Elle publie de la "poésie/écriture contemporaine, jusqu'à sonore et visuelle".
 
ecrire
Les textes lus ont été tirés de écrire au moment où
 
musicalite du vide
 

 

Tout le détail de la soirée, car il n'y a pas eu que ces lectures, sur L'encéphalogramme du spectateur, de Pauline Catherinot.

 

 

Prochaine rencontre : jeudi 28 octobre 
 
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article

l'yve 06/10/2010 15:55


Je confirme, tout est vrai : < )