JdP 31.05.12

Publié le par Béatrice Brérot

 

Les jeux dits de la poésie du 31 mai ont clos la saison 2011-2012. Ils reprendront en octobre 2012, non plus les jeudis mais les mardis pour les soirées régulières.

Cette dernière rencontre s'est déroulée en présence d'un petit nombre de personnes dont Dominique Iacovella (Editions La Rumeur libre), Yve Bressande, Bernard Deglet, Cyril Goulier.
En premier lieu les participants désireux de lire ont livré des textes dont ils n'étaient pas les auteurs. Bernard Deglet a lu un extrait de Prendre... appel Donner... corps Rendre... l'âme de Perrine Griselin, texte de théâtre édité chez Color Gang.

 

Cyril Goulier, qui prépare un mémoire sur la trivialité dans la poésie de Prigent, Tarkos et Pennequin, a lu Glas, tiré de Ecrire au couteau de Christian Prigent.
Ensuite une jeune inconnue a partagé deux de ses textes, puis Yve a lu les siens dont La rue en rut.
Nous avons pu également entendre des textes de Sylvie Bres, Armand le poète et Patrick Laupin, lus par leur éditrice Dominique Iacovella.

 

faune la rumeur libre

 


Dominique et Andrea Iacovella ont créé La Rumeur libre en 2007 à Sainte-Colombe-sur-Gand dans la Loire. La Rumeur libre (nom emprunté au livre de P. Laupin publié en 1993 aux éditions Paroles d’Aube) est une petite maison dédition qui a vocation à le rester.

Sous l'effigie du petit faune de Vienne qui symbolise le désir, Dominique nous précise qu'ils ont choisi d'éditer des "écritures qui prennent des risques" d'auteurs connus ou pas. La collection La plupart du temps est dédiée à la poésie et La bibliothèque aux ouvrages de littérature (romans et récits à caractère biographique). Leur projet est de suivre les auteurs avec lesquels ils travaillent. Aussi ont-ils l'intention de rééditer toute l'oeuvre poétique de Patrick Laupin et des textes épuisés de Patrick Dubost. 

Pensés jusque dans la couleur de la couverture en rapport avec le texte (le marron de Une douleur de l'âme : Itinéraire d'une vocation religieuse contrariée dans la décennie 1950-1960 est celui de la robe de bure), les ouvrages sont soignés, réfléchis par un designeur en accord avec les auteurs.

La collection La Bibliothèque est imprimé en ofsett tandis que la collection de poésie dont les exemplaires ne se vendent pas en général à plus de 300, est tirée en numérique.

 

 

 

 

Après cette présentation des éditions La Rumeur libre, les lectures ont repris. Cyril Goulier a lu un de ses textes et j'ai lu le début de Interdiction absolue de toucher les filles même tombées à terre de Claude Favre, édité chez Cousu main.


favre-claude interdiction


 

En amont de cette soirée qui s'est finie autour d'un verre place Carnot, j'ai également signalé différentes infos que voici :

 

- Le CIPM : une mort programmée ?

 

- La création informelle du Syndicat des poètes qui vont mourir un jour lors du 14ème cabaret poétique au Périscope à Lyon.
Ce syndicat s'est constitué suite à la remarque de Michel Thion sur le Prix Rhône-Alpes du livre qui cette année encore n'a récompensé aucune oeuvre de théâtre ou poétique. Ce syndicat se réunira et décernera un prix aux collectivités ou organismes qui ignorent le mieux la poésie. Le lauréat recevra le "prix du rossignol qui rote" en hommage à Cioran : "Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter".

 

- runbook : livre d'artiste en devenir via le réseau des boîtes mail

 

- Lex-icon : Traiter l’image comme un texte / Traiter le texte comme une image
Lex-icon est un colloque international qui se tiendra du 7 au 10 juin 2012 à l'Université de Haute-Alsace, Mulhouse
Ce colloque multidisciplinaire s'interrogera sur le texte et l’image, leur création et leur élaboration, dans les domaines de la littérature et des arts
plastiques.
Comment s’articulent le langage, les formes graphiques dans les œuvres littéraires et  dans les œuvres plastiques ?
Ce sera l'occasion de débattre sur ces pratiques verbo-visuelles, leur traitement, leur classification, leur enseignement, l’économie et la réception de ces œuvres en y ajoutant toute une série d’interventions artistiques et littéraires.

A propos de pratiques verbo-visuelles, je vous conseille le livre calligrammes & compagnie, etc. paru en 2010 chez Al Dante.

 

calligrammes-compagnie-cetera


Ce livre, "une exposition de papier" proposée par l'éditeur Laurent Cauwet, rassemble des oeuvres de poésie visuelle dont le matériau de base est la lettre.
Dans note de l'éditeur, celui-ci précise que cette poésie n'a pas de frontières. "Impossible (et tant mieux !) d'imposer des frontières là où l'enjeu est justement d'en comprendre le fonctionnement et d'empêcher qu'elles contraignent. C'est peut-être en cela que ces gestes poétiques sont éminemment politiques : ils s'inventent toujours sur les frontières, là où la pensée est malmenée, là où se conçoivent les paroles prescriptives et affirmatives qui sont sensées formater notre façon d'appréhender le monde. Cet espace poétique est un des fronts de la pensée en action."

 

 


 

ANNOnCES
 
> lecture avec la revue Verso
8 juin 2012 - 19h, salle Bourgelat, Lyon 2ème

 

 

> Anne Brouan signera (de 13h à 18h) et lira (de 15h à 17h) son livre Rituel du silence, illustré de gouache d'Evaristo, édité à La Rumeur Libre
9 juin 2012 à la Boutique d'art contemporain, MAC, 81 quai Charles de Gaulle - 69006 Lyon

 

> (POST)MODERNe
présentation et lecture de poésie néerlandophone le 15 juin 2012 - 19h
Institut néerlandais, 121 rue de Lille - 75007 Paris

 

> Troix voix
Christophe Manon vous convie à venir écouter trois auteurs, Luc Bénazet, Ivar Ch’Vavar et Danielle Mémoire
mardi 19 juin 2012 - 20h00
Maison de la poésie de Paris157, rue Saint-Martin - 75003 Paris - M° Rambuteau - RER Les Halles

Renseignements et réservations : 01 44 54 53 00

 

Marché de la poésie de Paris Place Saint Sulpice
14 au 17 juin 2012

 

 

 


 


Commenter cet article