jeux dits de la poésie

Publié le par Béatrice Brérot

jeux-dits-poesie.jpg

 

A partir de 2009, je crée les Jeux dits de la poésie à la bibliothèque du 2° arrdt - Lyon pour :

 

# découvrir les tendances et la diversité de la poésie actuelle 

# parler de la poésie du 21 °siècle (écrite, sonore, audiovisuelle, numérique...)

 

C'est aux amateurs comme aux novices que s'adressent ces soirées auxquelles sont conviés éditeurs, auteurs, revuistes afin de créer des échanges dans la rencontre et non dans la REprésentation ou le spectacle. Chacun est invité à lire un ou plusieurs textes qu'il a envie de partager. Certaines soirées sont des cartes blanches offertes aux activistes de la poésie

 

 

jeux dits de la poésie web

 

 

    2012-2013 2011-2012 2010-2011 2009-2010

 

2013-2014 les JdP continuent mais je cesse la rédaction d'articles sur chaque soirée.
                                                                                                 

 

 
 

 

 

Commenter cet article

dauxois 02/03/2010 23:05


Bonjour
je vous cite "Pour les uns c’est un peu facile, pour d’autres c’est de la fumisterie. D’emblée certains ont posé la question “qui dit que c’est de la poésie ? ”
voilà bien l'éternel débat stérile! Ecoutons octavio Paz : "la poésie est métamorphose, échange ;opération alchimique; par là elle est proche de la magie, de la religion et des autres tentatives
pour transformer l'homme..;L'univers cesse d'être un vaste magasin de chose hétérogènes...tout est une immense famille, tout se communique et se transforme sans cesse, un même sang court à travers
toutes les formes....La poésie place l'homme hors de soi et, simultanément, le fait revenir à son être originel: elle le rend à soi"
c'est une définition on pourrait en trouver d'autres,des milliers d'autres toutes aussi brillantes et subtiles le plus important à reconnaître c'est l'impossibilité à enfermer la poésie dans une
seule définition , pour les uns la poésie commence avec le travail sur la langue,ne peut exister que dans l'expérimentation pour les autres elle est une urgence à dire, pour d'autres encore
inspiration sacrée.....Tous ont raison mais tous ont tort quand ils excluent toute forme non conforme à leur vision de la poésie.
on peut dire aussi cela : la poésie est liberté , liberté du langage , liberté du dire , liberté de l'être
A mon sens, et sans ajouter une autre définition, dans un monde qui accumule les contraintes, les jougs de toutes sortes la poésie est un souffle essentiel.
Ne nous faisons censeurs, ni gardiens d'une seule vérité, l'élitisme a toujours été un ennemi de la liberté, celui qui juge n'écoute pas et ceci hélas ne se rencontre pas qu'en terre poétique !
Toute poésie commence par l'écoute et c'est par là qu'elle accède à l'immortalité et c'est par là qu'elle mérite toute notre attention.


Bessey Rodolphe 25/02/2010 13:44


De très bonnes idées, j'essayerai de passer quand j'aurai plus de temps pour moi.
Au plaisir


Chantal Ravel 26/01/2010 17:38


Béatrice, merci pour ton compte-rendu des jeux-dits...j'avais vu Jacques Roman, il y a bien une dizaine d'années!...à Lyon,,je ne sais plus à quelle occasion et il avait lu un long texte, debout,
dans un léger balancement du corps, et j'avais été impressionnée par son texte et sa façon de le dire...Sur le site Terre à Ciel, il y a un article de Sabine Chagnaud sur lui, très intéressant... A
bientôt, amitié, Chantal


Jean Le Boël 23/01/2010 21:29


Bonjour, et salut fraternel à vous qui oeuvrez pour la poésie. Je voulais juste vous suggérer d'enrichir la bibliographie que vous mettez en ligne d'Anne-Lise Blanchard : notre nouvelle collection
La Main aux Poètes vient d'accueillir son recueil Un jour après l'autre.

Merci d'avance,

Jean Le Boël
www.editionshenry.com


Donatien Moricet 01/01/2010 07:41


mais il faut souligner la jonglerie avec les mots par laquelle passe beaucoup l'inconscient au moment d'écrire , souligner le sentiment de liberté , le plaisir à bricoler une langue qui enfin
m'appartienne ( et que l'on ne puisse me voler ? ) ...


Béatrice Brérot 23/01/2010 11:44


Je me permets Donatien de publier ici le mail que tu m'as envoyé 15 minutes avant celui ci-dessus :

Je relisais ton message du 25/11 sur les Jeux dits ... Vraiment exact
que le poème commence à se faire bien avant d'être écrit , qu'il est le
fruit d'une attitude de vie , qu'il mûrit  pendant très longtemps et que
l'écriture n'est qu'une phase de cristallisation , celle du choix de
suivre - jusqu'à un certain point - l'inconscient , là où il veut
m'emmener . Bon sang , quel vieux con je fais !